Qui sommes-nous ?

Organisation du Festival  des livres d’en haut – spécial BD et Jeunesse

Les principaux organisateurs de ce salon sont :

  • Frédéric Beauvisage, président de Libr’Aire, association des libraires indépendants des Hauts-de-France ;
  • Nolwenn Vandestien, déléguée de l’association Libr’Aire ;
  • Damien Rameaux – AstroCity (comic shop) et Benoît Debuisser ;
  • Valéry Leprévost – BD + Café (librairie franco-belge) et Laurent Honel ;
  • Hugues Verheyde – Manga No Yume (manga shop) ;
  • Florent Taillandier – Manga Dokaze (manga shop) ;
  • Alix Mutte et Fantine Gros – La Lison (librairie généraliste de quartier) ;
  • Gonzague Steenkiste – Le Bateau Livre (librairie généraliste et jeunesse) ;
  • Christophe Coquelet – Les 4 chemins (librairie de l’imaginaire).

Libr’Aire

Depuis 1996, l’association Libr’Aire Hauts-de-France défend les intérêts des libraires indépendants.
Parce que le livre n’est pas un produit comme les autres, les libraires indépendants réunissent les qualités nécessaires à ce commerce spécifique : convivialité et professionnalisme. Si l’indépendance est le fondement du métier de libraire, le contexte économique a fait naître un désir de mutualisation des forces et des moyens en vue de faire valoir un rapport au livre et au lecteur irremplaçable. Convaincus que le critère quantitatif ne peut, à lui seul, décider de l’intérêt d’un livre, les libraires sont garants de la diversité éditoriale.

L’association Libr’Aire a pour but de promouvoir l’action de la librairie-conseil indépendante en faveur du livre et de la lecture en développant la solidarité entre libraires et en instaurant un dialogue sur les problématiques du métier. L’association se veut un espace « mosaïque » : forte de la richesse de chacun, elle est mue par un objectif commun : la défense d’une même passion du livre.

Libr’Aire se doit d’être l’instance représentative de la profession dans la région pour :

  • améliorer les connaissances des métiers du livre par une mise en commun de l’information détenue par chacun ;
  • constituer une force de négociation plus forte vis-à-vis des pouvoirs publics ;
  • mutualiser et étendre les moyens de communication destinés à la promotion du métier ;
  • coordonner des réponses communes aux éditeurs, distributeurs, grossistes ayant outrepassé les codes commerciaux en vigueur ;
  • coordonner des actions et manifestations culturelles à l’échelle régionale.

Forte de 60 membres, l’association Libr’Aire s’investit dans des actions à vocation professionnelle et culturelle en organisant :

  • des rencontres professionnelles sur les pratiques du métier ;
  • des festivals de rencontres littéraires et pluridisciplinaires ;
  • un partenariat avec les collèges et lycées tel que « Jeunes en librairie » ayant vocation à développer la connaissance que les élèves ont de la chaîne du livre…

Site web | Facebook | Instagram